Lot et Garonne - Gestion des déchets sur manifestations

lundi 7 février 2011
par  Association Vivre à Saint-Capraise d’Eymet, NT

L’association Culture et loisirs

Composée d’une quarantaine d’adhérents, la jeune association Culture et Loisirs de Ferrensac (créée en février 2009) sous la présidence de Mme Menegon Virginie, propose une fois par mois des animations.

Jusque là rien d’exceptionnel, si ce n’est que très rapidement des membres de l’association se sont émus de l’impact négatif des déchets générés lors de ces manifestations.

Le déchet de trop...

En juin 2010, suite à l’organisation de la Fête de la musique (animation et restauration : 100 repas), un des membre de l’association, Danielle Lemarchand, déjà sensibilisée par le respect de l’environnement, a plongé ses mains dans les poubelles... pour tenter de trier les déchets qui avaient été jetés pêle-mêle dans les sacs noirs connus de tous. Elle fut bientôt suivie par Catherine Baffaluy, autre membre de l’association, sous le regard sceptique, voir réprobateur des « spectateurs ».

Naissance de l’équipe verte

Après cette expérience, une commission « équipe verte », composée de membres déjà convaincus, a vu le jour afin de mettre en place le tri lors des futures animations proposées par l’association Culture et Loisirs.

Action...

Ainsi dès le mois de juillet 2010, pour le vide-grenier, l’opération tri a été mise en place en collaboration avec le Maire, M. Baffaluy, convaincu lui-même de l’intérêt de cette démarche éco-citoyenne sur plusieurs plans :
- écologique (respect de l’environnement),
- pédagogique (information et sensibilisation du public sur le thème de la gestion des déchets),
- économique (collecte et traitement des déchets ultimes moindre, valorisation des « déchets » (recyclage et compostage).

Cela s’est traduit par des achats de la commune qui inscrivent cette démarche de tri dans la durée :
- 100 verres (en dur), qui peuvent être également utilisés lors de pots offert par la municipalité ou d’autres associations,
- acquisition d’un composteur, utilisable par tous,

L’association quant à elle, a dans un premier temps écoulé son stock de vaisselle en plastique, puis a acheté de la vaisselle compostable.

Elle a privilégié les achats de nourriture auprès des producteurs locaux.

Sur le site de la manifestation, elle a mis en place :
- un point tri avec une signalétique informant de la démarche « Association responsable » avec une poubelle par thème (compostable, recyclable, verre, déchets ultimes),
- une personne de la « commission verte » chargée de guider les visiteurs dans la phase tri ;
- un membre de l’association (Françoise Paris), chargé de la communication et qui a pris soin d’expliciter cette démarche éco-responsable afin qu’elle soit relayée par les médias.

Et la suite ?

Cette première expérience a été couronnée de succès. Le public a bien réagi ainsi que les membres de l’association qui étaient sceptiques quant à la faisabilité de ce tri sur manifestations et l’intérêt qu’il présentait.

Depuis, la commune a acheté 4 poubelles de 120 litres de couleurs différentes :
- jaune pour le recyclable ;
- verte pour le compostable ;
- bleue pour le verre ;
- noire pour les déchets ultimes.

Ces poubelles sont destinées à être utilisées pour les points tri.

Un des membres de l’association a récupéré 100 assiettes et 15 pichets tous voués à être jetés (vaisselle provenant d’une ancienne cantine).

La commission « équipe verte » n’a plus lieu d’être puisque désormais les adhérents sont acquis à la cause et le thème du tri des déchets générés lors des animations proposées par l’association Culture et Loisirs de Ferrensac est bien intégré.

Pour la présidente, Virginie Menegon, il n’est plus question de faire autrement : à chaque manifestation correspondra une action de tri.

La preuve par l’acte, au cours de la soirée contée du 7 novembre : châtaignes grillées, présentées dans des cornets de papier journal et bourru servi dans les verres communaux.

2011 voit la continuité de cet engagement. Bravo !


À noter que le programme La clé des chants qui présente aux habitants les manifestations est distribué à pied ou à vélo...

Qui dit mieux ?


Commentaires

Brèves

6 avril - La Réunion : Une plainte déposée par Ileva contre l’artiste Richard Riani

C’est l’incompréhension la plus totale pour Richard Riani. L’artiste saint-pierrois, également (...)

1er mars - La Réunion - Le projet d’incinérateur dans le sud continue de faire des vagues

"Non à l’incinérateur, mon avenir lé pas un joué". Mobilisation citoyenne ce matin devant le siège (...)

23 janvier - Dans la vallée de l’Arve en Haute-Savoie, une analyse sur les dioxines alimente la controverse

Une semaine après la publication d’une étude sur les dioxines dans la vallée de l’Arve (...)

23 janvier - Incinérateur de Lunel-Viel : les résultats d’une nouvelle étude jugés "inquiétants" par l’Amies

Le porte-parole de l’Association des médecins indépendants pour l’environnement livre les derniers (...)

13 janvier - La Réunion - Le collectif « Non à l’incinérateur » épluchera le marché du Pôle Déchets Sud

L’attribution du marché de l’outil de traitement multifilière d’Ileva, pour 374 millions d’euros, (...)

12 janvier - La Réunion - Le collectif "NON à l’Incinérateur" se mobilise

Le collectif citoyen "Non à l’incinérateur" se mobilise contre le projet d’unité de valorisation (...)